Marie-Marmite

Restaurant visant à l’intégration de personnes porteuses de trisomie 21, Versailles

Le projet Marie-Marmite est d’ouvrir un restaurant de cuisine traditionnelle française préparée et servie par des personnes porteuses de trisomie 21.

Le restaurant Marie-Marmite est pensé comme un dispositif d’insertion offrant un cadre de travail adapté et respectueux des différences des personnes porteuses de trisomie 21. L’objectif est également de créer des moments de rencontre entre ces personnes et le reste de la société pour notamment contribuer à faire changer les mentalités sur ce handicap.

Ce concept solidaire déjà éprouvé, à l’instar du Café Joyeux à Rennes et Paris et du Reflet à Nantes, marque une volonté sociale forte de changer le regard sur ces personnes et de leur permettre de s’épanouir professionnellement et socialement.

L’objectif du porteur de projet est de former et d’employer 6 personnes porteuses de trisomie 21.

Ce projet s’inscrit dans les 2 axes de la Fondation EY (savoir-faire manuels et insertion par la formation et par l’emploi).

Soutien en compétences pendant deux ans.