4 nouveaux projets sélectionnés par la Fondation EY pour les métiers manuels !

Nouveaux projets / 16.06.2016

musAssociation Musaïques, fabrication d’instruments de musique pour personnes en situation de handicap (Paris-La Défense) : Fondée en 2002 par Patrice Moullet et présidée par le mathématicien Cédric Villani, l’association Musaïques crée de véritables « sculptures musicales ». Fruits d’un savoir-faire unique, le design est réalisé par Patrice Moullet et leur production met en œuvre différentes techniques manuelles telles que l’émaillage ou encore le moulage. Ces instruments électroacoustiques innovants, dont l’OMNI (Objet Musical Non Identifié) qui est le plus reconnu de tous, sont mis à disposition de personnes en situation de handicap dans le cadre d’ateliers et de concerts. Le projet Musaïques opère ainsi un décloisonnement entre la musique, les nouvelles technologies, la pédagogie et le handicap.

Crédit photo: Association Musaïques

 

En savoir plus

 

3Anne Donzé et Vincent Chagnon, créateurs verriers (Strasbourg) : Travaillant en duo depuis 2010, Anne et Vincent ont développé leur propre style et leur champ de création : ils intègrent des figurines ou des saynètes en pâte de verre dans du verre soufflé. Grâce à ce mode de création et d'exécution, ils repoussent les frontières de la technique.

Vincent Chagnon, souffleur à la canne canadien, s’est formé au Québec et en République Tchèque. De son côté, Anne, française, est spécialisée en pâte de verre et création de bijoux contemporains. Elle s’est formée à l'école Massana de Barcelone et au Centre Européen de Recherches et de Formation aux Arts Verriers (CERFAV) à Vannes-le-Châtel. Anne et Vincent sont lauréats 2015 de la Fondation d’entreprise Banque Populaire.

Travaillant au sein d’ateliers loués, ils souhaitent ouvrir leur propre espace en incluant un atelier pédagogique lié au verre et ouvert au public.

Crédit photo: Anne Donzé et Vincent Chagnon

En savoir plus

 

r Re-Belle, confitures artisanales porteuses de sens (Seine-Saint-Denis) : Les confitures Re-Belle sont fabriquées manuellement à partir de fruits et légumes jugés invendables. Une fois collectés auprès de commerçants partenaires, ces fruits sont triés et assemblés par des personnes en insertion pour créer des recettes uniques. La démarche globale de Re-Belle s’inscrit dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et la création d’emplois locaux durables.

Jeune entrepreneuse de 29 ans, Colette Rapp a une expérience de deux ans au Club FACE Seine-Saint-Denis dans l’insertion professionnelle. Elle est diplômée d’un CAP cuisine. Les confitures Re-Belle sont nées de la rencontre de Colette et du traiteur solidaire Baluchon qui lui a permis de lancer sa nouvelle activité en mettant à disposition sa cuisine et en allouant des ressources humaines au projet.

Crédit photo : Colette Rapp

En savoir plus

 

sSempervivum, vêtements « zéro chute », (Paris) : Créé en 2015, Sempervivum est un vestiaire coloré d’inspiration japonaise produit à Paris et ayant pour convictions le « zéro chute » et le « made in France ». L’innovation dans la technique de patronage, de coupe et de montage permet de créer des vêtements qui ne génèrent aucun déchet de fabrication, contre en moyenne 35% de matière gâchée dans l’industrie textile classique. Le caractère innovant de Sempervivum repose également sur sa démarche éthique dans le choix de ses fournisseurs. Gilles Baudoux et Lola Thebault-Royet, ses co-fondateurs, ont tous deux été diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en design de mode en 2014. Thibault Cabartier les rejoint en 2014. En novembre 2015, l’équipe est finaliste du Grand Prix de la Création de la ville de Paris, section Mode débutant.

Crédit photo : Sempervivum

En savoir plus