Témoignages

600 collaborateurs d’EY engagés, pourquoi pas vous ?

NailaNaila, auditeur volontaire
« C’était la première fois que j’approchais un projet artisanal dans le cadre de la Fondation EY. C’est magnifique. On sent qu’il y a de la passion dans ces métiers et je trouve cela incroyable.
Je suis contente d’avoir pu aider, c’est un réel partage, moi aussi j’ai appris. »

 

mathildeMathilde, avocate manager volontaire
« Partager avec les porteurs de projets l’expertise acquise au quotidien, les aider à créer de la richesse autrement, rencontrer les autres collaborateurs d’EY impliqués, s’émerveiller devant tous ces talents… Autant de bonnes raisons de s’engager dans la Fondation !
Voilà pourquoi je soutiens Colore ton monde, atelier de teintures naturelles ayant un impact fort en termes de renforcement du lien social et de promotion de la biodiversité. »

 


« Portrait croisé »  porteur de projet / collaborateur engagé

Pourquoi avoir décidé de vous engager dans la Fondation ?

sandrineSandrine Coyere, directeur associée volontaire :
« Je suis intimement convaincue que c’est un atout pour EY d’aider des projets dans la gratuité à travers sa Fondation, en donnant un avis qui peut représenter beaucoup pour les porteurs de projet. M’engager dans la Fondation m’a permis de sortir du monde des chiffres dans lequel j’évolue au quotidien. J’ai eu un coup de cœur pour Re-Belle, un projet citoyen et solidaire. »

 

Que vous a apporté cette collaboration ?

coletteColette Rapp, confiturière à l’origine de Re-Belle, des confitures fabriquées manuellement par des personnes en réinsertion à partir de fruits et légumes invendus :
« Nous avons bénéficié d’une modélisation financière puis avons échangé sur la meilleure structuration juridique pour Re-Belle. Je me suis sentie portée par l’expertise des collaborateurs d’EY pour professionnaliser d’avantage mon projet. Mon ambition est forte en termes d’impacts sociaux et environnementaux, c’est important de pouvoir compter sur mon équipe d’accompagnement. »

 

En termes d’organisation, comment s’est déroulée votre coopération ?

sandrineSandrine :
« Nous nous rencontrons une fois par mois avec Colette, et je reste disponible par mail entre nos rencontres. Nous sommes plusieurs collaborateurs mobilisés autour d’elle, et nous nous répartissons aisément les tâches au sein de l’équipe. C’est un projet qui sera accompagné pendant 2 ans par la Fondation, nous avons donc le temps de structurer notre aide. »

 

coletteColette :
« Nous nous sommes fixés des objectifs dès la première rencontre, en discutant des besoins de Re-Belle, tous ensemble. A la fin de chaque réunion, nous fixons une nouvelle date et échangeons par mail, sur les avancées du projet entre temps. »