6 nouveaux projets sélectionnés par la Fondation EY pour les métiers manuels !

Nouveaux projets / 09.12.2016

ChImage1ristophe Lhote, bijoutier-joaillier (Paris) : Christophe Lhote, 36 ans, crée des bijoux fantaisie haut de gamme qui revisitent la tradition, combinant savoir-faire artisanal et nouvelles technologies. Les perles précieuses se trouvent mélangées au polyamide, le métal au cuir. Christophe Lhote est lauréat du Prêt d’honneur Entrepreneurs des métiers d’art 2016 de la Fondation Michelle et Antoine Riboud et de l’Institut National des Métiers d’Art en partenariat avec la Fondation EY.

Le besoin en compétences : aide au développement de l'activité.

 

 

 

Image2Kaleidosco, collectif de créatrices verriers (Favières, près de Nancy) : Le collectif se compose de 5 jeunes entrepreneures formées au CERFAV (Centre Européen de Recherches et de Formation aux Arts Verriers) et salariées d’une coopérative depuis 2016. Elles ont fait le choix de mutualiser les équipements et d’allier leurs différents savoir-faire autour du verre dans une logique économique, sociale et solidaire. Le collectif est lauréat du Prêt d’honneur Entrepreneurs des métiers d’art 2016 de la Fondation Michelle et Antoine Riboud et de l’Institut National des Métiers d’Art en partenariat avec la Fondation EY.

Le besoin en compétences : aide au lancement de l'activité collective.

 

 

 

Image3La Fabrique Nomade, insertion d’artisans migrants par les métiers manuels (Paris) : La Fabrique Nomade accompagne les artisans migrants dans la valorisation de leurs savoir-faire et dans leur insertion professionnelle depuis janvier 2016. Inès Mesmar, ethnologue de 36 ans, est à l’origine de cette association solidaire.

Le besoin en compétences : aide au démarrage de l'association.

 

 

 

 

pulp toutes les photosOuafah Sniky, créatrice d’une ligne de prêt-à-porter pour femmes grande taille (région parisienne) : Ouafah Sniky, 40 ans, a suivi le programme Couture et Métiers puis a intégré l’incubateur de l’association Jean-Luc François à Pantin. Elle a lancé sa marque en 2016 autour de vêtements fluides et colorés grande taille avec des fonds de robes interchangeables qui permettent de créer des combinaisons de couleurs à l’infini.

Le besoin en compétences : aide au lancement de la jeune marque.

 

 

 

 

Image5Association Colore ton Monde, promotion des teintures végétales (Paris) : Co-créé en 2011 par Suzy Gallo, costumière, Colore ton Monde propose des ateliers et des formations aux amateurs et professionnels pour découvrir et appliquer les teintures naturelles dans les domaines du textile et de la peinture. Colore ton Monde promeut une nouvelle façon d’aborder la création en intégrant les préoccupations environnementales.

Le besoin en compétences : aide à la structuration de l’association.

 

 

 

Image6Rose Saneuil, marqueterie (Montrouge) : Rose Saneuil, 44 ans, diplômée de l’école Boulle, réalise des marqueteries miniatures pour des cadrans de montre et crée des coffrets et des tableaux en marqueterie qui mêlent la paille, le bois, la nacre, le galuchat, le velours et le zinc.                      

Le besoin en compétences : aide au développement.